Une crédence en verre pour la cuisine

La crédence de cuisine est un élément décoratif et protecteur à la fois. Il s’agit d’un revêtement qui recouvre un pan de mur, généralement situé au-dessus du plan de travail, et qui est exposé aux éclaboussures ou projections de graisse.

Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour une crédence de cuisine, et le verre fait partie des revêtements les plus plébiscités, car il apporte une touche moderne, design et épurée. Le verre est également un habillage mural facile à nettoyer, durable et élégant, qui agrandit la pièce et lui apporte un supplément de lumière.

Quels sont les avantages de la crédence en verre ?

Le choix peut se porter sur une crédence en verre pour plusieurs raisons, liées aux propriétés de ce matériau.

Ecologique, hygiénique, naturel et durable, le verre procure à la crédence une haute résistance à la chaleur, à l’eau et aux rayures. Le verre trempé présente en effet une tenue parfaite, une résistance aux chocs, et se prête bien à une utilisation dans des conditions de cuisine, caractérisée par des écarts fréquents de température.

La crédence en verre est facile à poser, en la vissant ou en la collant sur le mur, sans joints ni raccords apparents disgracieux. Elle s’adapte facilement à tous les styles de cuisines et se marie avec les autres revêtements muraux comme la faïence ou le carrelage. La crédence en verre illumine la pièce et lui apporte une touche épurée.

Qu’il soit mat, brillant ou opaque, le verre trempé est souvent utilisé à la place de la faïence, il se pose en un seul panneau, sans découpe, à l’aide de plaques sur-mesure, ce qui permet d’éviter les raccords qui accumulent la poussière et la saleté.

L’autre avantage de la crédence en verre est lié à sa facilité de nettoyage, car ce matériau offre une hygiène optimale, et ne nécessite aucun produit particulier pour l’entretenir. Un simple coup d’éponge est suffisant pour que la crédence retrouve sa transparence et sa luminosité.

Le verre est apprécié pour son aspect élégant et raffiné, il donne tout de suite une impression d’espace et un éclairage supplémentaire à la pièce, grâce à sa capacité à réfléchir la lumière.

Enfin, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, le verre est hautement résistant aux températures hautes, aux rayures, aux chocs et à la corrosion.

Comment choisir la crédence en verre ?

Pour une crédence, le verre peut être laqué opaque, ou transparent. Le verre laqué peut être peint dans des conditions spécifiques, ou teinté dans la masse. Dans tous les cas, la crédence en verre laqué se décline en plusieurs coloris, pour s’accorder avec tous les styles de déco. Ce revêtement permet de masquer avec élégance un vieux mur au lieu de le repeindre, ou d’habiller un fond de hotte, car il résiste à la chaleur et il est facile à nettoyer.

Le verre transparent laisse entrevoir le mur à travers la crédence, il faut donc que ce support soit visuellement lisse, plan et parfaitement propre. La crédence transparente peut elle-même être brillante, mate ou fumée, et elle ne doit pas être fixée avec une colle, mais plutôt sur rail ou d’une manière mécanique.

Il est préférable d’opter pour une crédence en verre sur-mesure, car il s’agit d’un matériau délicat à découper et fragile. Ainsi, une crédence prête-à-poser permet d’éviter les manipulations excessives, mais aussi de pouvoir personnaliser le revêtement avec une impression spécifique, pouvant être une photo ou un texte. Avant de poser une crédence en verre, il est utile de vérifier que l’épaisseur du mur disponible est capable de supporter le poids de l’habillage.

Les crédences en verre n’ont cessé d’évoluer avec le temps, et les magasins spécialisés proposent aujourd’hui des revêtements haut de gamme, fabriqués en verre de synthèse ou polycarbonate, encore plus résistants que le verre classique.

Etant difficile à manipuler car particulièrement fragile, le verre doit être découpé et posé par un professionnel, afin d’éviter les mauvaises surprises. L’installation d’une crédence en verre doit également être effectuée après le plan de travail, en utilisant une colle invisible, pour préserver l’esthétique du revêtement et garantir son étanchéité.

Enfin, il est essentiel de savoir que le verre est moins solide que d’autres matériaux comme l’inox, malgré ses propriétés de haute résistance aux chocs et aux variations de température.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *