Quels matériaux choisir pour sa crédence de cuisine ?

La crédence de cuisine permet de protéger le mur contre les projections de la cuisson ou du lavage de vaisselle, tout en apportant du style et de l’originalité à la pièce. Le choix des motifs de la crédence est quasiment illimité, tout dépend du goût, de l’ambiance générale de la cuisine et des couleurs des meubles.

Le matériau de la crédence est un élément essentiel qu’il faut choisir avec soin, pour que ce revêtement soit étanche, facile d’entretien et résistant à la chaleur ou aux éclaboussures. Cet article présente un tour d’horizon, pour vous aider à sélectionner le matériau le plus adapté, dans le vaste choix qui existe.

Le granit, pour la touche d’élégance naturelle

La crédence de cuisine en granit est considérée comme un élément de luxe, qui habille la pièce et lui apporte une véritable touche d’élégance, ainsi qu’un aspect résolument esthétique. Matériau haut de gamme, le granit existe en plusieurs couleurs et motifs.

Ce revêtement mural est solide, résistant à la chaleur et facile d’entretien, mais il présente l’inconvénient d’être assez lourd et poreux.

Le Corian, pour un style minimaliste

Le Corian, ou résine de synthèse, est un matériau homogène et massif, qui est composé de résine acrylique et de minéraux naturels.

La crédence de cuisine en Corian se présente sous forme d’un sel pan, évitant ainsi les traces visibles de séparation entre les plaques. Il s’agit d’un matériau très résistant à l’épreuve du temps, aux tâches et aux impacts, tout en habillant le mur avec un blanc minimaliste. La Corian peut par ailleurs être poncé pour retrouver son aspect lisse au cas où il reçoit un choc.

Ce revêtement est néanmoins considéré comme l’un des matériaux de crédence les plus chers, car il présente une haute qualité et il est généralement employé dans les cuisines sur-mesure.

La peinture, pour rester classique

La peinture est sans doute le revêtement le plus classique pour une crédence de cuisine, car elle se fond parfaitement dans l’environnement de la pièce et représente un prolongement des autres murs, sans aucune prise de risque.

La crédence peinte doit être lessivable et empêcher la condensation ou la pénétration de tâches de graisse. Pour cela, il est possible d’utiliser une peinture glycérophtalique, une peinture acrylique dotée d’un film spécifique protecteur ou une peinture spéciale surfaces carrelées si nécessaire.

Les principaux avantages de la crédence peinte sont la facilité de nettoyage, le large choix de couleurs et de finitions, ainsi que la possibilité d’effectuer des retouches à tout moment.

Toutefois, certaines peintures présentent l’inconvénient de laisser entrevoir les imperfections du mur si ce dernier est de mauvaise qualité.

Le carrelage, personnalisable à souhait

En crédences de cuisine, le carrelage est une valeur sûre qui ne cesse de se moderniser et d’évoluer au fil du temps, pour se décliner en une multitude de couleurs, de motifs et de tailles. Les crédences carrelées sont faciles à nettoyer, résistantes à l’humidité et à la chaleur.

Avec le carrelage, il est aujourd’hui possible d’avoir un effet imitation métal, bois ou béton, avec des tons neutres ou colorés, ainsi qu’une variété de styles, pour une cuisine personnalisée qui correspond aux goûts de chacun.

Facile à entretenir et à nettoyer, le carrelage traverse le temps et résiste aux épreuves des éclaboussures, de l’humidité ou de la chaleur auxquels il est exposé.

Le métal, allié idéal des cuisines industrielles

En inox ou en zinc, la crédence en métal se distingue par son côté original, elle est durable et très appréciée dans la réalisation de cuisines industrielles.

Le zinc est un matériau à l’aspect brut, qui se présente sous forme de feuilles, se colle sur une surface étanche, et apporte à la cuisine un cachet authentique.

L’inox permet d’obtenir une crédence brillante, qui reflète la lumière et illumine la déco, grâce à son aspect argenté. Il se présente sous forme de feuilles qui peuvent être collées sur un ancien revêtement. Il s’agit d’un métal non poreux, incassable, indéformable, facile à entretenir, et résistant aux éléments comme la chaleur, l’humidité ou la corrosion. L’inox est toutefois sensible aux rayures, au calcaire et aux traces de tous genres.

Le stratifié, économique et durable

Avec son aspect imitation bois, pierre ou métal, le stratifié est le matériau favori dans la fabrication des plans de travail, mais il se retrouve également dans les crédences de cuisine. Il permet de créer une multitude de styles différents pour s’intégrer à toutes les ambiances de déco.

Disponible sous forme de panneaux ou de feuilles, ce revêtement sans joint apparent permet de couvrir un large pan de mur et de masquer les surfaces peu esthétiques. Le stratifié est par ailleurs un matériau économique, simple à poser, résistant à l’usure, durable, solide, et facile à nettoyer avec un simple coup d’éponge. Il est toutefois recommandé de ne pas poser une crédence en stratifié au-dessus d’une table de cuisson.

Le verre, résolument stylée

Les crédences en verre se distinguent par leur aspect design et tout à fait contemporain. Ce matériau se présente sous forme de carreaux ou de panneaux aux joints invisibles, qui se collent directement sur l’ancien revêtement, empêchant ainsi l’infiltration de l’eau entre la crédence et le support.

Le verre est un revêtement idéal pour grandir l’espace et donner de la luminosité à la cuisine, tout en apportant une touche stylée. Aujourd’hui, il n’y a plus que le verre transparent, ce revêtement se décline désormais en une large gamme de teintes comme le noir, le rouge ou le blanc. Le verre propose plusieurs configurations, puisqu’il peut se poser en frise ou couvrir un mur en entier.

Facile à nettoyer et durable, le verre nécessite néanmoins certaines précautions de manipulation, car il est peu résistant aux chocs.

Le bois, intemporel et authentique

Le bois est indiscutablement le matériau indémodable par excellence. Il se distingue par son aspect chaleureux et authentique, avec les possibilités quasi illimitées qu’il offre, allant du contemporain scandinave au classique rustique.

Le bois se décline en une multitude de textures et de finitions, pour s’intégrer avec tous les styles de décorations, pouvant ainsi être massif, lamellé-collé, contrecollé, mat ou brillant, nervuré ou pas. La crédence en bois se pose directement au mur et elle est idéale pour masquer les défauts du support. Le bois doit être traité régulièrement, verni et huilé pour résister aux conditions de la cuisine et durer longtemps, car c’est un matériau qui craint l’humidité et la vapeur. Il est donc préférable de ne pas le poser derrière un évier ou une plaque de cuisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *