Comment choisir et poser une crédence ?

La crédence est l’élément de style qui donne le ton sur la finition de la cuisine, et qui lui apporte son originalité. Aujourd’hui, les cuisinistes ne se limitent plus à une crédence assortie au plan de travail, mais proposent un choix quasi illimité de personnalisations possibles, pour donner un caractère unique à chaque cuisine.

Le choix de la crédence de cuisine, une question de matériaux

Devenue depuis quelques années un accessoire incontournable dans une cuisine, la crédence est un élément esthétique, mais qui doit aussi être fonctionnel et pratique. Elle permet en effet de protéger le mur contre l’humidité et les projections de graisse, tout en facilitant le nettoyage de la surface.

Face à la large panoplie de matériaux, de couleurs, de textures et de formats qui existent sur le marché, il est parfois difficile de faire un choix judicieux. Le premier élément à prendre en compte est sans doute le matériau de la crédence, qui détermine sa résistance à l’humidité, sa solidité et son mode d’entretien.

Il est ainsi possible de poser une crédence en inox, en verre, en granit, en stratifié, en carrelage ou en carreaux de ciments. Chaque matériau a ses propres caractéristiques techniques, et donne un caractère différent à la pièce.

Il y a néanmoins certains matériaux qu’il est préférable d’éviter, comme les pierres ou les briques, qui présentent du relief, et sont donc difficiles à nettoyer.

La crédence en inox peut être posée au niveau de la plaque de cuisson, car elle ne craint pas la chaleur. Elle peut s’intégrer à tous les styles de déco, mais elle se raye facilement et peut garder les traces, notamment pour les finitions lisses ou brillantes.

Chic et originale, la crédence en verre s’est peu à peu imposée en se faisant une place de choix dans l’aménagement des cuisines. Elle se distingue par un entretien facile, une surface non poreuse qui ne retient pas les projections, et un vaste choix de motifs permettant de personnaliser la cuisine selon les goûts et les envies de chacun. Le verre est présente également des qualités de robustesse et de durabilité.

Peu chère, fiable, facile à entretenir et à poser, la crédence en stratifié est un choix classique, qui propose une large gamme de finitions, de textures, et d’aspects comme l’imitation bois, béton, métal ou pierre. Ce matériau est cependant sensible à la chaleur, et il est préférable de ne pas le poser auprès d’une plaque de cuisson.

Longtemps délaissée au profit de nouveaux matériaux, la crédence en faïence fait son grand retour dans les cuisines modernes. La faïence est personnalisable à l’infini, elle apporte du caractère, de la chaleur et de l’authenticité à la cuisine, tout en étant facile à nettoyer. Elle se décline en plusieurs tailles et textures comme le carrelage hexagonal, le carrelage mosaïque, les carreaux de ciment ou les carreaux métro.

Comment poser une crédence ?

La pose de la crédence est une étape technique à ne pas négliger, afin d’obtenir un résultat esthétiquement impeccable et durable. La première question à se poser est liée à l’emplacement de la crédence, pour déterminer la taille exacte du revêtement.

Ainsi, il y a une différence entre une crédence de plan de travail et un fond de hotte, mais dans tous les cas, il faut prévoir une hauteur suffisante pour garantir la fonctionnalité première de la crédence, à savoir la protection de la surface.

L’avantage des crédences c’est qu’elles sont généralement faciles à poser, puisqu’elles peuvent dans la plupart des cas être installées directement sur l’ancien revêtement, sans passer par une étape de décapage. Il suffit en effet de nettoyer la surface et de la sécher pour que la crédence adhère bien.

La réussite de la pose dépend de la qualité de la surface, qui doit être bien lisse et sans irrégularités. Il faut donc veiller à lessiver le mur pour ôter les taches de graisse, et à boucher les trous. Pour poser une crédence sur un ancien revêtement, il est important de penser à la fixation adaptée, et de camoufler l’épaisseur de la crédence existante avec une finition irréprochable.

Pour les crédences en carrelage, la pose est identique à celles des carrelages de sol, et il est alors souvent nécessaire d’enlever les anciens revêtements. Dans tous les cas, il est toujours plus intéressant de faire appel à un professionnel, pour bénéficier de l’expertise nécessaire, de garantir la qualité de la pose et d’accélérer les travaux.

La facilité de fixation d’une crédence dépend surtout du matériau, et ce critère peut être déterminant dans le choix, lors de l’acquisition d’un nouveau revêtement. Par exemple, les crédences qui sont vendues en un seul morceau ne nécessitent pas la pose de joints entre les éléments. De même, les plaques adhésives représentent une alternative à la fois simple et rapide pour rénover une cuisine en un tour de main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *