Les 4 erreurs à éviter quand vous repeignez votre cuisine

Vous souhaitez repeindre vous-même votre cuisine, mais la déco, ce n’est pas votre truc ? Entre les tâches, le temps de séchage ou encore la rénovation à moindre coût, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver pour relooker sa cuisine quand on ne sait ni poncer ni reconnaître les peintures spéciales… Nous vous donnons les 4 erreurs les plus fréquentes lors d’une rénovation de cuisine !

 

Erreur n° 1 : ne prendre aucune précaution avant de refaire sa cuisine

Même les professionnels les plus expérimentés protègent toujours leur chantier ! Si vous renversez votre pot de peinture sur votre parquet stratifié ou votre plan de travail, ou que vos placards sont souillés par de la peinture glycéro, vous regretterez de ne pas avoir assez anticipé ce relooking !

Pour que vos meubles et votre carrelage soient épargnés, videz votre cuisine au maximum. Si la taille de votre logement ne permet pas de déplacer tous vos meubles de cuisine, placez-les au milieu de la pièce et pensez à les recouvrir par une bâche ou de vieux draps.

Si vous prévoyez d’appliquer un enduit mural, retirez les rangements, les étagères, l’électroménager et les poignées de porte qui pourraient vous gêner.

Si vous avez posé une crédence de cuisine sur votre mur, et que vous souhaitez appliquer sur celui-ci une couche de peinture, pensez à la préserver des solvants et des éclaboussures des pinceaux ! Pour cela, recouvrez votre crédence d’une bâche en plastique. Pour plus de fun, vous pouvez ajouter des stickers décoratifs pour la faire tenir. Les crédences seront au top de leur beauté et les cuisines rustiques apprécieront votre revirement déco !

Que votre crédence soit en faïence, en imitation carrelage ou façon carreaux de ciment, il est nécessaire de la protéger avant de repeindre les murs. Si vous comptez donnez un coup de jeune à votre mur avant de procéder à un bon décapage, vous pouvez carrément retirer votre plaque murale de votre mur. Il vaut mieux prendre le temps de faire ces quelques gestes plutôt qu’essayer de la ravoir avec du Saint Marc ou du papier de verre !

 

Erreur n° 2 : mal évaluer la quantité de peinture nécessaire

Même si votre pot de peinture vous dit qu’une seule couche suffit, si vous voulez un vrai beau résultat brillant, laqué ou satiné, prévoyez d’appliquer une seconde couche. Les couleurs n’en seront que plus vives.

Veillez à ne pas surcharger votre pinceau ou votre rouleau de peinture. Visez toujours un petit peu plus haut que les indications données. Il est préférable d’avoir un pot de peinture en trop que de stopper ses gros travaux un dimanche soir…

 

Erreur n°3 : ne pas tester sa peinture

Quelles couleurs choisir pour peindre les murs ? Choisir un ton pastel ou céder à la mode scandinave ?  Comment créer dans sa pièce l’ambiance désirée ? Pour vous aider, consultez le nuancier que certains magasins mettent à votre disposition sur leur site, mais gardez en tête que les peintures ne rendront jamais les mêmes nuances sur l’écran de votre ordinateur et sur des murs fraîchement repeints.

Certaines marques, comme Leroy Merlin, conscientes des difficultés des particuliers à repeindre leur cuisine, proposent des pots de 100 ml. Ce petit format permet de changer la couleur de sa pièce en testant au préalable avec une petite quantité de produit. De quoi repeindre sa cuisine et lui donner un style contemporain, ou se lancer dans des travaux de rénovation plus sereinement !

Avant de relooker une cuisine, il convient aussi de s’assurer que le coup de peinture décisif que vous allez donner s’accorde aux motifs et aux coloris de votre crédence de cuisine.

Avoir une cuisine moderne ne dépend plus que de vous !

 

Erreur n°4 : sauter l’étape de la sous-couche

La sous-couche permet à tous les types de peinture de mieux adhérer à leur support et de ne pas être « bus ». Pour éviter de superposer les couches de peinture, appliquez d’abord un primaire au solvant au pouvoir anti-tâches. Pour un résultat optimal, laissez sécher aussi longtemps que le recommande le fabricant. Sur les carrelages et le mélaminé, privilégiez les produits spéciaux pour surfaces lisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *